Michael

La double passion du son et de la création d’entreprise...

Michael, à 44ans, avec son ami Tarik, crée Art Digital et Numérique (ADN) spécialisée dans la conception d’appareil Audio HiFi. La création d’entreprise était devenue son leitmotiv depuis quelques années déjà. Cela devait être dans l’audio !

 

Sa carrière professionnelle commence en 1995, à Londres où il travaille pour la multinationale Américaine MOTOROLA. Il restera 5 ans au Head Quarter EMEA. En 1999, il se marie et est le bras droit du Corporate Finance Manager quand on lui propose de développer le nouveau Centre de Recherche de Motorola (CRM) à Paris Saclay en tant que Responsable Finance et Développement. Michael apprécie tout particulièrement le monde de la recherche. Pendant 4 ans, le CRM sera alors fortement impliqué dans les projets Européens FP5 et FP6 et passera de 30 à 100 employés.

 

Entre 2000 et 2008, il a 3 enfants et devient Contrôleur de Gestion Secteur puis Responsable Audit Interne Europe Middle-East Afrique toujours pour Motorola. Mais tout ceci est loin de la création d’entreprise. Il recherche donc une expérience PME. Il décline l’offre de Motorola pour rejoindre l'équipe US de Revenue Recognition et choisit d'intégrer une petite équipe de 10 personnes comme responsable Financier des Éditions Fabbri, filiale du groupe italien RCS. Il y rencontre son futur associé, Tarik, alors coordinateur DSI pour le groupe Flammarion, guitariste expert en électronique acoustique dans ses temps libres.

 

Leurs discussions passionnées à la machine à café rappellent à Michael sa jeunesse ou il a aniér les soirées des copains. Avec un ami, il avait créé une sono avec un rack et des enceintes faites maison, des platines Technics Mk2, une table de mixage, une collection de vinyles, des jeux de lumières, son ami aux platines et lui à la technique. Avec Tarik, ils parlent du Centre de Recherche, de tablette internet, d'amplis à tubes et du futur de l'electronique audio… Ils partagent la même vision du son et leurs conversations deviennent progressivement un projet d’entreprise.

 

En 2012, Michael quitte le groupe RCS et crée en tant que Directeur Administratif Financier, la filiale française du groupe d'édition espagnol RBA. Dès la 2e année, fera 28 Millions € de chiffre d’affaire. Pendant ce temps, le business Plan de ADN se développe, et les prototypes se multiplient. Les présentations du projet rencontrent un vif intérêt, c’est une vraie motivation pour les deux jeunes entrepreneurs. Le projet se concrétise...

 

Janvier 2015, Tarik et Michael décident de se lancer et 9  mois plus tard, en Octobre, ADN est créée pour lancer un premier produit au 4ème semestre 2016.